Lisbeth Gruwez -We’re pretty fuckin’ far from okay (Belgique)

Vendredi 6 octobre 2017 19h30
et Samedi 7 octobre 2017 18h00
Quartz-Brest

Tarif unique 10€

[twocol_one]

We’re pretty fuckin’ far from okay – Lisbeth Grüwez (Belgique)

Artiste associée au Quartz

Durée: 60 mn
Conception, chorégraphie et costumes: Lisbeth Gruwez
Création musicale et sonore: Maarten Van Cauwenberghe
Création lumières: Harry Cole, Caroline Mathieu
Dramaturgie: Bart Van den Eynde
Scénographie: Marie Szersnovicz, Lisbeth Gruwez, Maarten Van Cauwenberghe
Assistant choréographe: Lucius Romeo-Fromm
Interprètes: Lisbeth Gruwez et Nicolas Vladyslav
Production : Voetvolk
Coproductions : Festival d’Avignon, La Bâtie Festival de Genève, KVS Bruxelles, Le Phare Centre chorégraphique national du Havre Normandie, Theater Im Pumpenhaus, Les Brigittines Bruxelles, Tandem Arras-Douai, Weimar Kunstfest, Troubleyn|Jan Fabre, MA Scène nationale Pays de Montbéliard
Résidences : Troubleyn|Jan Fabre, Buda Kunstencentrum, Stuk, Les Brigittines
Avec le soutien : de Nona, de la Comission communautaire flamande, de la Fondation BNP Paribas, du gouvernement de la Flandre et Ville d’Anvers

We’re pretty fuckin’ far from okay installe le public face à un couple de danseurs pris dans un dispositif simple : homme, femme, chaises, couloirs de lumière… Pourtant, Lisbeth Gruwez ne traite pas ici du couple mais de l’individu, de ses réactions émotionnelles, psychologiques et physiques quand il ressent de la peur. Au point de départ du projet : les films d’horreur d’Alfred Hitchcock et en particulier Les oiseaux car « cette peur irrationnelle, cette phobie, résonne fortement dans notre monde actuel ». Montée progressive du mouvement, mise en transe des corps, sensation continue d’avoir de plus en plus besoin de l’autre, nappes sonores qui s’ajustent en temps réel, la pièce propose une expérience immersive. Un sidérant terrain de jeu pour deux danseurs virtuoses. Magnétique !

[/twocol_one]

[twocol_one_last]

Lisbeth Gruwez[/twocol_one_last]

Enregistrer

Enregistrer