Jeudi 4 octobre

Le Quartz, Brest

19h30
Billetterie Quartz ou Pass Becquée

Tapis Rouge

Nadia Beugré (Côte D’Ivoire)
Cie Latitude Prod
Durée : 1h
Chorégraphie : Nadia Beugré
Interprétation : Nadia Beugré, Seb Martel, Adonis Nebié
Son : Seb Martel, Thomas Fernier
Conseil artistique et dramaturgie : Boris Hennion
Direction technique et scénographie : Erik Houllier
Régie plateau et figuration : Aurélien Menu
Production déléguée : Latitudes Prod. – Lille

Co-production :Le Vivat, Scène Conventionnée danse et théâtre, Armentières | Musée de la danse, Centre Chorégraphique National de Rennes | Festival d’Automne, Paris | Théâtre Garonne, Toulouse | BIT Teatergarasjen, Bergen | La Bâtie, Festival de Genève | Festival Montpellier Danse 2017 | Le Parvis Scène Nationale, Tarbes Avec le soutien de la DRAC Hauts-de-France ; la Région Hauts-de-France

Que recouvre le tapis d’honneur que l’on déroule, en Afrique comme à travers le monde, aux plus puissants ? Dans Tapis rouge, Nadia Beugré, née en Côte d’Ivoire, met en lumière avec âpreté le monde du « dessous » et les corps des travailleurs exploités. Tapis rouge a vu le jour au Festival d’Avignon, comme un corps à corps entre la chorégraphe et le compositeur/guitariste Seb Martel. Elle y poursuit une quête chorégraphique en forme de lutte, au service des marginalisés d’Afrique ou d’ailleurs. Le tapis rouge du titre, celui des stars, n’est que l’incarnation moderne d’une longue tradition : celle de tracer une piste sacrée. Tapis rouge va au contraire chercher du côté de ce que l’on cache dessous.
Marquée par sa rencontre, au Burkina Faso, avec des femmes et des enfants qui se saignaient dans les mines, Nadia Beugré parle, à travers sa danse, de la brutalité exercée à l’égard de groupes souvent invisibles.

L’Alizé, Guipavas

20h30
Tarif unique : 10€ ou Pass Becquée

Esquisse Passe

Jean-Charles Jousni (France)
Cie (1)Promptu
Durée : 20 min
Chorégraphie : Jean-Charles Jousni
Mise en scène : Jean-Charles Jousni et Nassim Sarni
Interprétation : Jean-Charles Jousni et Nassim Sarni
Illustration : Nassim Sarni
Assistante chorégraphique : Emilie Lalande
Technique, vidéo : Edouard Heneman

Soutiens : Festival La Becquée, l’Alizé de Guipavas

Esquisse Passe est l’histoire d’une rencontre. Une rencontre entre deux arts : la danse et le dessin. S’ils s’amusent depuis toujours à contourner soigneusement les mots et la parole, ils s’allient ici pour développer un langage : celui qui prend corps. Parasité par les mouvements du danseur, le dessin redevient multiple, agité. Les interprètes proposent, à travers une rencontre, de saisir le mouvement qui permet au souvenir de remonter au champ de la conscience. Ici à l’instar d’un stylo et d’une feuille de papier les corps se cherchent, s’entremêlent, se défient, s’harmonisent…

Mains d’or

Irène Borguet-Kalbusch (Belgique)
Cie Irène K
Durée : 40 min
Chorégraphie : Irène Borguet-Kalbusch
Interprétation : Anaïs Van Eycken, Andrea Gallo Rosso

« À la mémoire de Nonno, le grand-père venu d’Italie pour travailler dans la sidérurgie liégeoise. Nonno qui raconte le monstre noir dressé près de l’eau vive, les ombres du matin crachées, des bus bondés dans la vallée. Ça cogne dur dans les veines, un sang qui fuit la haine, un rêve enfermé limpide, un espoir qui tourne à vide. Nonno, Bronches rongées, Poitrine brûlées, odeur fétide de l’acier. »
in Surchauffe, Marie-Eve Maréchal

Respire Bien-aimée, respire. Le danger est à la cime comme la cime est au danger. Ton souffle se coupe ma Bien-aimée. Inspire et regarde.
Irène Kalbusch