Samedi 6 octobre

Mac Orlan, Brest

17h
Tarif unique : 10€ ou Pass Becquée

Transfiguration

Olivier de Sagazan (France)
Durée : 50min
Performer : Olivier de Sagazan
à partir de 10 ans

Dans cette performance hors du commun, Olivier de Sagazan sculpte de l’argile sur sa tête, s’ensevelit dans la matière, change ’identité sur scène, de l’homme à l’animal et de l’animal à l’Alien et devient une oeuvre d’art vivante, entre marionnette et marionnettiste. Il perce, efface et démêle les couches infinies de son visage dans une recherche frénétique, sans inhibition aucune, en donnant la parole à ses mains. Peindre et sculpter deviennent alors une forme de rituel entre la danse et la transe, une évocation du désir inassouvi du sculpteur de donner vie à sa création.

18h
Tarif unique : 10€ ou Pass Becquée

Top Ten

Guiomar Campos (Espagne)
Pablo Duggan (Argentine)
Durée : 45min
Chorégraphie et Interprétation : Guiomar Campos & Pablo Duggan

Soutiens : Louma/Alain Michard, théâtre Ropartz, Festival La Becquée, l’Armorica de Plouguerneau

C’est le nom de notre band.
C’est une sérénade pour notre terre.
C’est un cri d’amour, qui fête la mélancolie.

Parce que la langue d’enfance est un secret entre nous deux. Parce que tu as donné repaire au déracinement de notre coeur Maria Elena Walhs.

Depuis que Pablo et Guiomar se sont rencontrés à Brest, ils écoutent et chantent régulièrement ensemble des chansons, qui font partie de leur culture. Leurs chants convoquent les voix et les présences de femmes et d’hommes, appartenant à une époque pas si lointaine et qui rappelle ainsi à nos deux artistes la part d’eux-mêmes qu’ils ont laissée dans leur pays d’origine.

Ce spectacle est également joué le samedi 13 octobre à l’Armorica, Plouuguerneau.

20h30
Tarif unique : 10€ ou Pass Becquée

Hope Hunt

Oona Doherty (Irlande)
Durée : 35 min
Chorégraphie, Interprétation : Oona Doherty, Luca Truffarelli
Direction Technique : Sarah Gordon
Production : Stephen Coulter
Son : Rory Moore

La chorégraphe originaire de Belfast catalyse les maux et les violences de la ville où elle a grandi. Comme si elle voulait réparer, racheter, revaloriser l’environnement dans lequel elle a toujours évolué, elle ré-enchante les townlands du nord en croisant danse, performance et poésie sonore. Elle revisite la gestuelle des jeunes hommes issus de classes sociales pauvres, exclus, en quête de virilité, de visibilité. De stéréotypes en attitudes typiques, Oona Doherty déroule le portrait d’une génération en quête d’espoir, celle de la jeunesse européenne actuelle.

Forward

Edouard Hue (France/Suisse)
Cie Beaver Dam
Durée : 25 min
Chorégraphie, Interprétation : Edouard Hue
Assistante création : Yurié Tsugawa
Régisseur : Tom Dupont
Son : Charles Mugel
Lumière : Arnaud Viala
Conseils dramaturgie : Merel Heering
Administration : Sophie Ammann, Saül Dovin
Production : Beaver Dam Company

Co-productions : Auditorium de Seynod – Scène Régionale, Festival Les Printemps de Sévelin, Théâtre de l’Étincelle Résidences : Dampfzentrale de Bern, Tanzhaus-Zurich, Théâtre Roxy, Théâtre Sévelin 36, Auditorium de Seynod – Scène Régionale, La Limonaderie
Soutiens : Ville de Genève, Loterie Romande, Conseil Départemental de Haute-Savoie, Ville d’Annecy

Forward incarne le combat perpétuel de l’être à la recherche d’évolutions et de changements. Traduites par le corps, les émotions qui submergent l’interprète sont provoquées par l’obsédant désir d’avancer. Dans une atmosphère instable et déconstruite, le tiraillement de l’interprète prend place. C’est un acharnement, pour un simple pas en avant.